07-11-2011

Le pape plaide pour la dignité

En recevant lundi 7 novembre le nouvel ambassadeur au Vatican de son pays d’origine, le pape Benoît XVI s’est exprimé avec force en faveur « des valeurs fondamentales de l’humanité » qui expliquent qu’il soit du « devoir » du Vatican de s’opposer à certaines lois.

En faisant appel à la Constitution allemande et à la déclaration universelle des droits de l’homme, il a évoqué les débats de société pour y revendiquer la défense de la dignité humaine par l’Eglise « au-delà du domaine propre à la foi » car « il s’agit de la dignité de l’homme en tant qu’homme ».

Dans son allocution, le pape a plaidé pour que l’humanité s’interdise « de décider si un individu est déjà homme ou encore homme », « de manipuler l’homme et d’une certaine manière de vouloir le façonner », « de sélectionner ses membres que [la société] est censée protéger », « d’exclure des hommes de l’humanité »…

Benoît XVI a par ailleurs exhorté les législateurs à combattre « la prostitution et la diffusion de matériels pornographiques » en évoquant Internet.