06-11-2011

Mississipi : vote sur l’embryon

Les citoyens de l’Etat américain du Mississipi vont voter mardi 8 novembre 2011 pour décider si l’embryon est un être humain à part entière. D’après les sondages d’opinion, « l’amendement 26 » qui le stipule pourrait être largement adopté (avec le soutien des candidats démocrates et républicains au poste de gouverneur, également soumis au scrutin de mardi). Ce serait une première aux Etats-Unis, venant contredire, pour un Etat, le célèbre arrêt de la Cour suprême Roe contre Wade de 1973 qui reconnaît l’avortement comme un droit constitutionnel au plan fédéral.

Les débats sont intenses actuellement entre ceux qui considèrent que les droits de l’homme doivent s’appliquer à l’embryon, intégrant celui que sa vie doit être protégée et respectée dès la conception, et qui y voient une atteinte aux « droits des femmes » à conduire leurs grossesses à leur guise, à avorter, à accéder aux techniques d’assistance médicales à la procréation « consommatrices » d’embryons voire aux moyens « contraceptifs » qui empêchent la nidation de l’embryon.