01-12-2011

Analyse et propositions d’Alliance VITA pour prévenir l’IVG

 

  • Alliance VITA considère que la notion de « droit à l’IVG », à laquelle 85% des Françaises se disent favorables, ne doit pas fermer le débat sur ce sujet sensible et crucial de la prévention de l’IVG.
  • Elle estime que la prévention de l’IVG à destination des femmes enceintes, parent pauvre des politiques sociales, reste à développer et à faire connaître pour faire baisser le nombre d’avortements.
  • Elle constate que les politiques d’éducation sexuelle omettent d’encourager les mineurs à attendre une certaine maturité affective pour envisager les relations sexuelles.
  • Elle considère que l’action sociale des départements pourrait aider de nombreuses femmes à éviter le recours à l’IVG.

Les propositions d’Alliance VITA

Un paradoxe qui doit ouvrir à une nouvelle prévention de l’IVG : si 85% des Françaises considèrent la notion de « droit à l’IVG » c’est un acte qu’elles voudraient éviter et souhaitent une prévention de l’IVG pour les femmes enceintes. Ce constat corrobore l’expérience d’écoute et d’accompagnement de VITA.

  • Réorienter la politique de prévention de l’IVG pour les femmes enceintes
    • Intégrer le détail des aides psychologiques et matérielles dans le livret officiel d’information remis aux femmes lors d’une consultation d’IVG.
    • Impliquer l’action sociale des départements qui pourrait aider de nombreuses femmes à éviter le recours à l’IVG.
    • Soutenir les lieux d’écoute et d’accompagnement et les faire connaître
    • Conduire une étude sur les répercussions psychologiques de l’avortement.
  • Lancer des campagnes gouvernementales pour promouvoir les droits des femmes enceintes, notamment en matière d’emploi et de protection face à toute violence ou pression économique, conjugale ou familiale.
  • Protéger les jeunes en les encourageant à attendre une certaine maturité affective pour envisager les relations sexuelles et réintégrant les parents dans le parcours d’éducation sexuelle.

Important

Depuis 2010, Alliance VITA édite un guide des aides publiques aux femmes enceintes. Destiné aux femmes, spécialement à celles qui rencontrent des difficultés, et à ceux qui les accompagnent (travailleurs sociaux, médecins, associations, proches), il contient l’ensemble des aides aux femmes enceintes.

100 000 exemplaires ont été diffusés en 2010 et 2011.

Ce guide est réédité chaque année, pour tenir compte de l’évolution des textes légaux et des barèmes des aides.