15-02-2012

Marine Le Pen : Vers un déremboursement de l’IVG

Rétablir les conditions d’un véritable choix

Source : La Croix, 14 février 2011

Marine Le Pen répond à une interview pour  La Croix le 14 février 2011.

Souhaitez-vous revenir sur la loi Veil ?

Revenir sur ou à la loi Veil, car cette loi qui prévoyait que l’avortement soit l’ultime choix a été dénaturée. Aujourd’hui, lorsqu’une femme se rend au Planning familial, on lui propose l’avortement ou… l’avortement !

Il est impératif de rétablir les conditions d’un véritable choix, ce qui passe par l’information, des aides financières aux familles et l’adoption prénatale. Je pense également qu’il faut cesser de rembourser l’avortement. Il existe suffisamment de moyens de contraception aujourd’hui. D’une manière générale, il faut promouvoir le respect de la vie dans notre société.”

 

On peut éviter l’avortement

Source : interview donnée au site Rue89.fr  , 25 janvier 2012

Marine Le Pen est moins catégorique sur ce qui n’est pas évoqué dans sa plateforme présidentielle : elle envisage toujours un déremboursement de l’IVG et de mettre au pas le Planning familial, ce « centre d’incitation à l’avortement », « en lui donnant des instructions ».

« Je dis, s’il y a un choix à faire, s’il y a vraiment des économies à faire, l’avortement est quelque chose qu’on peut éviter après tout, il y a des modes de contraception qui permettent d’éviter d’avoir une grossesse non désirée. Si j’ai un choix à faire, je vais l’assumer. »

 

Extrait du programme présidentiel 2012

Source: site officiel de campagne marinelepen2012

Le libre choix pour les femmes doit pouvoir être aussi celui de ne pas avorter : une meilleure prévention et information sont indispensables, une responsabilisation des parents est nécessaire, la possibilité d’adoption prénatale doit être proposée, une amélioration des prestations familiales pour les familles nombreuses doit être instaurée.

 

 

 

Alliance Vita

Candidat: