06-04-2012

Marine Le Pen : « Oui à l’IVG, non à celles qui en abusent ! »

Source : site Elle.fr, le 05 avril 2012

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, était l’invitée de la Journée Elle Présidentielle 2012 organisée en partenariat avec Sciences Po Paris.

Interrogée sur le sujet de l’avortement, elle constate d’abord : « Des femmes utilisent l’avortement comme moyen de contraception. Certaines se font avorter trois ou quatre fois ». Devant les réactions de la salle, elle poursuit : « Moi je veux bien si tout le monde trouve que l’avortement, c’est génial… Mais on ne peut pas m’interdire d’évoquer ce sujet. Oui à l’IVG, non à celles qui en abusent ! »

Considérant que « l’IVG est un acte traumatisant », elle ajoute : « J’ai été très claire : je ne suis pas pour une remise en cause de l’avortement. Je suis attachée à cette loi alors que de nombreuses personnalités et adhérents de mon mouvement y sont opposés. »

Autre proposition de la présidente du Front National, indirectement liée à l’IVG, celle de l’adoption prénatale : « Le principe est de donner le choix aux femmes lorsqu’elles tombent enceintes et qu’elles ne veulent pas garder l’enfant. Un organisme les met alors en contact avec un couple d’adoptants. (…) Donner la vie aussi, ça existe ! Les femmes ne sont pas des enfants, elles peuvent choisir ! » L’argument sous-jacent est une nouvelle fois économique : « Beaucoup de femmes n’ont pas d’autres choix que d’avorter car elles n’ont pas d’aide économique suffisante, de logement adéquat ou parce qu’elles ont été abandonnées par le concepteur de l’enfant. »

voir extrait à partir de 10 mn 12

 


ELLE Présidentielle 2012 : Marine Le Pen  » Oui à… par elle

 

Alliance Vita

Candidat: