04-06-2012

Ayrault flou sur l’euthanasie

Dans un entretien à  la station chrétienne nantaise Radio Fidélité, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affiché sa volonté de « perfectionner la loi Leonetti » sur la fin de vie.
Tout en se félicitant, à l’image du président de la République, de n’avoir pas prononcé le mot « euthanasie », le Chef du gouvernement a repris à son compte « l’esprit » de la mesure 21 du candidat Hollande, en estimant qu’ « une série de progrès » restent à faire, qui devront « respecter la dignité de la personne et, en tout état de cause, sa libre détermination » pour conclure : « Je ne sais pas s’il faudra une loi » et annoncer une « concertation » sur un thème dont il reconnait la gravité.

Alliance VITA constate que le Premier ministre continue d’entretenir le flou sur le sujet de l’euthanasie. Les propos de Jean-Marc Ayrault cautionnent le projet de François Hollande sur ce sujet, un projet qui prévoit implicitement l’injection mortelle à partir d’un contresens sur le mot dignité.

VITA note toutefois l’hésitation affichée par le chef du gouvernement sur la question de l’opportunité d’une nouvelle loi. Tout doit être fait pour démontrer que pareille loi serait inutile et dangereuse pour les personnes vulnérables. C’est, pour VITA, l’enjeu crucial de la concertation annoncée par le Premier ministre.