17-07-2012

USA : trois parents ou plus ?

Un sénateur américain défend une proposition de loi permettant à un enfant d’avoir un troisième, voire un quatrième parent.

Selon le New York Times du 13 juillet 2012, la proposition du sénateur démocrate de Californie est née d’un fait divers : deux californiennes lesbiennes reconnues « mères » d’un enfant s’étant bagarrées, l’une est à l’hôpital et l’autre en prison. Affirmant vouloir éviter à l’enfant – conçu d’un donneur de sperme – un placement en famille d’accueil, le sénateur Mark Leno veut permettre à son père biologique, qui a toujours conservé des liens avec l’enfant, de pouvoir le garder pendant que ses « deux mères » en sont empêchées. C’est ainsi « dans l’intérêt de l’enfant » que le sénateur Leno soutient son projet législatif qui, après avoir été adopté par le Sénat de son État, doit bientôt être présenté à son Assemblée.

Le texte prévoit qu’un enfant puisse se voir attribuer de trois à quatre parents ayant exactement les mêmes droits et devoirs. Les associations familiales et les élus républicains ont protesté en soulignant qu’à partir du moment où l’on entre dans cette logique, les parents peuvent se multiplier sans limite, au fil des fractures et recompositions familiales, engendrant la confusion des enfants.