24-08-2012

Mort naturelle de Tony Nicklinson

Le britannique Tony Nicklinson est mort mercredi 22 août à 58 ans « dans la paix » a annoncé son compte Twitter, suivi par plus de 50 000 personnes.

Souffrant d’un locked-in syndrome (ou «syndrome d’enfermement ») consécutif à un accident vasculaire cérébral survenu 7 ans plus tôt, Mr. Nicklinson est décédé des suites d’une pneumonie, six jours après le rejet par la Cour suprême du Royaume-Uni de sa demande d’être euthanasié par un médecin.

Tony Nicklinson était devenu le symbole de la revendication en faveur de l’injection mortelle. S’il est mort « de mort naturelle », ses proches affirment que son décès est la conséquence de la désespérance provoquée par le refus de la justice de l’exaucer. Ils ont repris à leur compte sa pétition en faveur du « droit de mourir » : http://www.change.org/en-GB/petitions/tony-nicklinson-s-right-to-die-change-the-law .