23-03-2013

Le sondage qui encourage la résistance au projet de loi Taubira

A la veille de la Manifestation nationale du dimanche 24 mars 2013, Alliance VITA rend public  le sondage réalisé à propos de l’adhésion réelle des Français au projet de loi Taubira, tel qu’il a été voté en première lecture à l’Assemblée nationale en février 2013, et avant son passage au Sénat le 4 avril prochain.

Lorsque l’on explicite la double portée du texte, le mariage incluant automatiquement l’adoption dans le droit français, il n’y a plus que 37% des Français qui soutiennent le mariage de deux personnes de même sexe assorti du droit d’adopter des enfants.

Alliance VITA a choisi de poser les 3 questions réellement en débat aujourd’hui :

« Vous savez qu’actuellement en France, le mariage ouvre automatiquement la droit à l’adoption, c’est-à-dire qu’on ne peut dissocier mariage et adoption. Dans ces conditions, êtes-vous plutôt favorable :

–  Au droit au mariage pour des personnes de même sexe, assorti du droit d’adopter : 37 % ;
–  A une union civile, qui accorderait davantage de droits que le PACS, sans pour autant permettre le droit à l’adoption : 34 % ;
–  A aucun de ces deux projets : 24 %
–  NSP : 5% ».

Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA et porte-parole de La Manif Pour Tous :

« Ce sondage révèle l’ambiguïté majeure du projet de loi en montrant que les Français sont encore abusés par l’expression « mariage pour tous ». Nous le constatons sur le terrain : ils sont très nombreux à ignorer que le texte voté à l’Assemblée comprend l’adoption d’enfants par deux hommes ou deux femmes. »

Donc, en additionnant 34% et 24%, on constate qu’à ce jour 58% des Français sont opposés au projet de loi tel qu’il est aujourd’hui.

C’est la seconde fois en un mois que ce sondage est posé dans ces termes. Le 15 février 2013, 39% s’étaient dit favorables au projet de loi, pour 37% aujourd’hui.

Lundi 25 mars 2013, les résultats de ce sondage seront envoyé à tous les sénateurs.

Alliance VITA donne RDV à Paris demain à tous les Français désireux de protéger le mariage, institution fondée sur l’altérité homme-femme, précieux  cadre naturel pour favoriser l’épanouissement des enfants.

 

Consulter le sondage Ifop – Mariage pour Tous