25-03-2013

Manif pour tous du 24 mars : Tugdual Derville face à Jean-Marie Le Guen et Jean-Luc Roméro sur Europe 1

Tugdual Derville face au député Jean-Marie Le Guen, député PS de Paris et Jean-Luc Romero, conseiller régional d’Ile de France, sur Europe 1

Minutes : 30.34

[sur le reproche de la présence d’enfants dans la manifestation du 24 mars, formulé par le député Jean-Marie Le Guen, ] « …je suis assez surpis qu’on nous reproche la présence d’enfants dans nos familles, alors que nous avons manifesté en effet en famille…Lorsque nous manifestons père et mère venus de loin, et bien qu’est ce que vous voulez que l’on fasse de nos enfants ? Ils sont là !

J’ai noté que dans le programme socialiste effectivement il était clairement indiqué que vous souhaitiez changer les mentalités en passant par les enfants, en passant par l’école, enseignant le « Gender », cette théorie qui prétendrait qu’il serait indifférent d’être homme ou femme, que quand on est parent, qu’une mère et un père sont interchangeables, et bien c’est vai nous résitons !

Et nous considérons en tant que parents, que nous sommes les premiers éducateurs de nos enfants.Nous avons la liberté de manifester, la liberté d’expression.

Et avant d’ailleurs de parler de tel ou tel débordement, et bien je voudrais quand même que vous puissiez prendre conscience que nous avons aujourd’hui un mouvement social absolument historique et considérable.

C’est un mouvement social qui ne défend pas notre intérêt personnel mais qui défend une vision de l’homme.

Nous défendons en effet pour les générations futures, une solidarité qu’elle puisse bénéficier, comme vous et comme moi, comme chacun d’entre nous, des repères immémoriaux de l’engendrement. Nous sommes tous nés d’un hommes et d’une femme.

>> Ecouter l’ingralité du débat sur Europe 1