24-01-2014

Banalise-t-on l’avortement ?

Caroline Rouxsecrétaire générale d’Alliance Vita et coordonnatrice du service d’écoute SOSbébé sur les questions liées à la maternité, était l’invitée de Wendy Bouchard face à Robert Namias, sur Europe 1.

Extraits de l’intervention de Caroline Roux :

 « Lorsqu’on parle d’avortement, on met en jeu la vie d’un être humain, d’où des dilemmes complexes pour les femmes.

Du service d’écoute, il ressort que souvent les femmes avortent à contre-cœur. L’information leur est donnée à sens unique (pas d’autre alternative à l’IVG).

Souvent ce sont aussi les hommes qui les poussent dans cette direction.

Les femmes sont également soumises aux pressions économiques. Nous remarquons également un manque d’accompagnement après l’avortement : solitude des femmes, souffrance causée par le manque de l’enfant ( …). La véritable question, c’est : donne-t-on souvent la chance aux femmes, dans notre société, d’éviter l’avortement ? »