31-03-2015

Université de la Vie, soirée du 30 mars 2015

La dixième édition de l’Université de la Vie a continué lundi 30 mars dernier, sur le thème du « Corps mortel ».

Nicolas Martinet, directeur d’EHPAD et auteur du livre « Le grand âge est à l’abandon », a introduit la soirée avec des pistes de réflexion sur l’accompagnement des personnes âgées dans notre société actuelle.

Cet accompagnement se fait également pour les personnes malades dans le domaine complexe du soulagement de la douleur, notamment dans les unités de soins palliatifs. Le docteur Xavier Mirabel, conseiller médical d’Alliance VITA, a souligné l’importance d’une prise en charge globale de la personne qui ne doit pas se limiter à un aspect purement technique.

Henri de Soos, secrétaire général d’Alliance VITA, a ensuite décrypté les récents projets législatifs sur la sédation et les directives anticipées, révélateurs d’un désir de maîtriser la mort avec le danger de la provoquer dans certains cas.

Cette volonté de disposer de sa mort est l’ultime expression d’une révolte contre le corps qui nie ce que nous sommes. Comme l’a expliqué François-Xavier Bellamy, professeur agrégé de philosophie, cette révolte peut mener soit à l’acharnement, soit à l’abandon. Deux tentations qui montrent que l’envie de disposer de son corps à chaque moment de sa vie peut conduire jusqu’à l’euthanasie.

Christian de Cacqueray, directeur de la Fédération des Services Catholiques des Funérailles, a rappelé l’importance du respect du corps après la mort, ce corps qui est au coeur du rite et du parcours funéraires.

Certains tentent même aujourd’hui d’atteindre ce qui nous paraît inconcevable : éviter définitivement la mort. Cette question de la quête de l’immortalité a été abordée en dernière partie de soirée par Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA, en concluant par cette citation de Steve Jobs : « Personne ne veut mourir. Et pourtant c’est notre destin. Et c’est ainsi que cela doit être, parce que la mort est sans nul doute la meilleure invention de la vie ».

La prochaine soirée, mardi 7 avril, portera sur le dernier thème du cycle de formation « Au-delà du corps ».