27-05-2016

Vincent Lambert : vers une reprise de la procédure d’arrêt des soins ?


 vincentLambert
La Cour administrative d’appel de Nancy s’est penchée, jeudi 26 mai, sur la requête du neveu de Vincent Lambert, qui exige à nouveau l’arrêt des soins du jeune homme en état pauci-relationnel. Le rapporteur public a demandé au CHU de Reims de reprendre la procédure collégiale pouvant mener à un arrêt de l’hydratation et de la nutrition artificielles estimant « qu’il n’y aura jamais de sérénité dans cette affaire », rappelant les désaccords de la famille sur cette question depuis plus de trois ans.

Le médecin Daniela Simon, qui avait remplacé le Dr Kariger, avait interrompu cette procédure collégiale le 23 juillet 2015, estimant que « les conditions de sérénité et de sécurité nécessaires à sa poursuite n’étaient pas réunies » selon un communiqué du CHU.

Le tribunal doit rendre sa décision le 16 juin, mais un pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat restera possible.

Auparavant, le 9 juin prochain, le juge des tutelles, saisi en appel par les parents de Vincent Lambert pour examiner la récente désignation de l’épouse de Vincent Lambert comme tutrice, devra se prononcer sur la nomination d’un tuteur extérieur qui permettrait d’envisager le transfert du patient dans un autre établissement, un lieu de vie mieux adapté à l’accueil de patients cérébro-lésés.