29-09-2016

Débat sur la FIV à 3 parents : Blanche Streb, invitée de Sud Radio


Blanche Streb, directrice des études d’Alliance VITA, était l’invitée de Philippe David sur Sud Radio dans l’émission « Seul contre tous » du 29 septembre pour débattre de la « Fiv-3 Parents », aux côtés de Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif Pour Tous.

Verbatim extraits de l’émission :

« S’il s’agissait réellement d’un exploit médical ou thérapeutique, les scientifiques ne seraient pas allés se cacher au Mexique, pour réaliser cette technique dans le secret d’un laboratoire, en dehors de tout radar éthique et réglementaire »

« Ces parents sont en quelque sorte des victimes. Leur désir d’avoir un enfant biologique en bonne santé les a mis dans les bras de scientifiques apprentis-sorciers qui ont répondu à leur désir en leur fabriquant un bébé pas si biologique que ça, à partir d’un embryon transgénique, un bébé OGM ».

« Ces parents vont s’inquiéter toute leur vie pour la santé de ce 3ème enfant. Il aura une épée de Damoclès au-dessus de la tête toute sa vie. Ce n’est pas juste, ce n’est pas ce qu’on avait à leur offrir de mieux. »

«  Il ne faut pas confondre la thérapie génique et l’embryon transgénique. Avec notre campagne Stop Bébé OGM, nous avons cette baseline : Oui au Progrès thérapeutique, non aux embryons transgéniques ».

«  Nous sommes tous des génomes imparfaits. Aurions-nous passé le tamis génétique qui se profile ? J’en doute. »

« Derrière tout ça la question à se poser c’est l’eugénisme. Nous entrons dans une nouvelle ère : celle d’un eugénisme positif : on va choisir les critères qu’un enfant pourra ou ne pourra pas avoir. C’est toute la question du bébé à la carte ».

« Un être humain a un génome unique. On ne pourra jamais faire des tests qui diront qu’un enfant fabriqué ainsi n’aura pas de séquelles. C’est un mensonge »

« Par cette technique, on ne GUERIT personne. On FABRIQUE un enfant. On peut se poser des questions sur ces investissements. »

 

Et aussi