09-09-2016

Etude IVG 2016 : près de 10% des lycéennes franciliennes ont avorté (SMEREP)


IVG

La SMEREP (Sécurité Sociale étudiante)  qui publie des enquêtes régulières sur la santé des étudiants et des lycéens tire la sonnette d’alarme sur le recours à l’IVG, particulièrement en Ile de France.

L’étude « santé des étudiants et lycéens » 2016 conduite par l’institut Opinion way révèle que 5% des étudiantes françaises ont avorté au moins une fois (trois fois pour certaines) et 6% des lycéennes, (deux fois pour certaines). Ce dernier chiffre s’élève à 10 % en région parisienne. La même étude montre que 31% des lycéennes auraient eu recours à la pilule du lendemain.

« La SMEREP tient à alerter sur ces situations vécues par les jeunes femmes et sur les conséquences psychologiques parfois graves qu’elles peuvent vivre lors de la pratique d’une intervention volontaire de grossesse » a déclaré Monsieur Faivre, Chargé de prévention à la SMEREP, dans ce communiqué.