Les propositions de VITA pour humaniser la fin de vie

•Refuser la légalisation de l’euthanasie
L’interdit de tuer doit rester l’élément fondateur de notre pacte social : les dérives constatées
à l’étranger sont de puissantes alertes pour que nous restions fermes sur ce principe essentiel.

• Appliquer pleinement la loi « fin de vie » de 2005
Cette loi clarifie en particulier le refus de l’acharnement thérapeutique, en visant davantage
la recherche de la qualité de vie que la survie.

• Développer vraiment les soins palliatifs
Tel était l’engagement pris lors du vote de la loi du 22 avril 2005 relative à la fin de vie. En juin
2008, un plan national en faveur des soins palliatifs a été annoncé. Il est urgent d’accélérer sa
mise en oeuvre sur l’ensemble du territoire national.