François Hollande et l'euthanasie : "Droit de mourir dans la dignité"

10/02/2012

la Vie.fr du 15 décembre 2011 Extrait d’une interview donnée par François Hollande à La Vie Le programme du PS  préconise le « suicide médicalement assisté », qu’en pensez-vous ? F.H : “Le programme n’emploie pas ce mot mais du droit de mourir dans la dignité. Sur ce sujet, des progrès ont été faits, notamment avec la loi Léonetti. Nous devons poursuivre cette réflexion sur un sujet qui concerne beaucoup de familles et qui place le corps médical devant des décisions difficiles”. Quelle est votre position personnelle sur l’euthanasie ? F.H : “J’ai été confronté à l’agonie de ma propre mère et je sais les phases que peut traverser une personne confrontée à une terrible maladie. Mais elle ne peut pas être seule à en décider. En soins palliatifs, à quel moment arrête-t-on un traitement ? Qui en décide ? Quel est le rôle de la famille et le devoir du corps médical ? Ces questions méritent un débat maîtrisé”. Proposition 21 du projet présidentiel de François Hollande “Je proposerai que toute personne majeure en phase avancée ou terminale d’une maladie in-curable, provoquant une souffrance physique ou psychique insupportable, et qui ne peut être apaisée, puisse demander, dans des conditions précises et strictes, à bénéficier d’une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité “.

]]>

Restez informé de nos dernières actualités

Articles récents

Euthanasie et suicide assisté :  vigilance sur la sémantique

Euthanasie et suicide assisté : vigilance sur la sémantique

Selon Le Figaro, l’académicien Erik Orsenna a été mandaté pour expliquer le vocabulaire de la fin de vie avec publication des premiers éléments dès début décembre 2022 au moment du démarrage de la convention citoyenne.

Fin de vie : les virages successifs du CCNE

Fin de vie : les virages successifs du CCNE

Le 13 septembre dernier, lors de la publication de l’avis n°139 du CCNE sur la fin de vie, selon lequel « il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir », on a pu s’étonner de son revirement  par rapport à un précédent avis sur le sujet, en 2013.

Share This