« L’Action humanitaire auprès des plus fragiles » : Soirée n°2 de l’Université de la vie

19/01/2016

FA_19janvier2016_UDV

Ce lundi 18 janvier 2016, la 2ème soirée de l’Université de la vie d’Alliance VITA a rassemblé par visioconférence plus de 5500 participants, répartis dans 112 villes en France et 11 villes à l’étranger, toutes interconnectées.

Cette année, l’équipe d’Alliance VITA prend soin de travailler en forte interactivité avec les participants, leur offrant des temps de questions, de réflexions personnelles et des pistes d’action.

“Intéressé, content, enthousiaste, satisfait, heureux, touché et ravi” sont les mots majoritairement partagés par les quelques 2000 personnes invitées par email à répondre à la question : comment êtes-vous ressorti de la première soirée ?

Après avoir « pensé à soi-même » sur le thème des ressorts personnels qui poussent à l’action lors de la première séquence, la seconde session de ce parcours de formation inédit était : « L’action humanitaire auprès des plus fragiles ». Elle avait pour ambition de poser le constat que notre société est blessée, en particulier sur les sujets qui touchent à la vie, et de nous inviter à discerner ceux dont la souffrance nous appelle à agir.

Le docteur Xavier Mirabel, conseiller médical d’Alliance VITA, a introduit la soirée en nous invitant à prendre conscience que « prendre soin » est une expérience universelle, que nous sommes « tous soignants ». « Être soignant » est un appel, lancé à chacun ; cela s’apprend et doit s’arrimer sur des repères éthiques, tout en évitant quelques écueils.

Valérie Boulanger, responsable du service SOS Bébé, nous a partagé son expérience d’écoute et son expertise liée à son travail sur le terrain, au contact des associations, des travailleurs sociaux, des médecins et psychologues pour aider les participants à regarder et comprendre les souffrances sociales liées à la maternité. Elle nous a invités à prendre la mesure des injonctions et des pressions qui pèsent sur les femmes, les hommes, les couples et les jeunes en matière de sexualité ou lorsqu’une grossesse inattendue se présente.

De son côté, Henri de Soos, secrétaire général de l’association et responsable des relations politiques, nous a partagé son expertise sur la thématique de la fin de vie, et grâce à son expérience d’animateur du service SOS Fin de vie il nous a éclairé sur toutes les souffrances sociales liées à la fin de vie : souffrances des personnes malades ou âgées, de leurs proches, des soignants et plus globalement souffrance du corps social dans son ensemble.

Puis, Etienne Villemain était l’invité « grand fondateur » d’une œuvre sociale, présenté à chacune des soirées. En 2006, avec un ami, Etienne a créé l’association Lazare – des colocations solidaires avec des personnes de la rue. Son interview en direct fut précédée d’une rencontre par vidéo avec l’une des femmes vivant dans un appartement partagé. Etienne a évoqué la richesse des relations qui se nouent entre les SDF et les personnes qui choisissent de partager leurs vies, témoignant des difficultés et des joies du quotidien, et soulignant avec gravité qu’une fracture familiale est souvent à l’origine des ruptures sociales qui conduisent trop de personnes à se retrouver démunies.

Pour clôturer les interventions, Caroline Roux, déléguée générale adjointe d’Alliance VITA, a présenté le travail humanitaire que réalise Alliance VITA depuis 20 ans auprès des plus fragiles, grâce notamment à ses services d’écoute et à ses outils solidaires comme le guide « je suis enceinte ».

La table ronde entre les 5 intervenants de la soirée a permis aux participants d’avoir des réponses complémentaires à quelques questions émanant des villes interconnectées, notamment : Comment aider les personnes isolées à retrouver le goût de la vie ? ou bien : comment protéger la liberté de conscience ? […]

La soirée s’est terminée en proposant aux participants de réfléchir à l’une de leurs expériences qui les a déjà amenés à prendre soin d’une personne fragile, pour y déceler leurs talents et aspirations personnels qui les mobilisent pour agir en faveur d’une culture de vie.

L’événement bénéficie d’un fort impact également sur la toile, le hashtag qui lui est consacré, #UDVie, était dans les 10 premiers des tendances Twitter France.

>> Rendez-vous le lundi 25 janvier pour la Soirée n°3 consacrée à « L’Action politique pour le droit et la justice ».

Restez informé de nos dernières actualités

Share This