Cover-bilanFH-website

À 30 jours du premier tour des Présidentielles, Alliance VITA dévoile le Bilan occulté du quinquennat de François Hollande : plus de 30 mesures de casse sociétale ont fragilisé notre société en s’attaquant à la famille et à la vie humaine à tous ses stades.

1 million de tracts dans toute la France 

Alliance VITA lance avec son réseau de volontaires dans toute la France, une campagne nationale de sensibilisation aux enjeux biopolitiques de cette élection.

Pendant 30 jours, les équipes de volontaires d’Alliance VITA iront à la rencontre des Français en invitant chacun à interpeller les candidats sur ces enjeux et à réserver leur vote aux candidats qui s’engageront à réparer ces dégâts et à défendre la vie et la dignité humaine de tous, y compris les plus fragiles.

Qui aura le courage de réparer la casse sociétale ?

Pour Caroline Roux, coordinatrice des services d’aide de l’association :

« Au travers de nos services d’aide, nous constatons aujourd’hui combien les femmes et les hommes de notre pays qui sont confrontés aux épreuves de la vie ont été fragilisés par les 36 mesures que nous dénonçons.

La promotion de l’IVG a pris la place de sa prévention, avec une douzaine de mesures sur ce seul sujet. Les femmes enceintes qui désirent donner naissance à leur enfant sont désormais discriminées… En fin de vie, la notion de droit à la sédation jusqu’au décès a induit des peurs légitimes et un sentiment de grande confusion, chez les patients, les proches et les soignants… Sans organiser les états généraux de la bioéthique prévus par la loi, le pouvoir a également fait glisser le statut de l’embryon humain vers plus de chosification. Il faudra, dès demain, réparer tous ces dégâts. »

Pour Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance VITA :

« S’il existe une logique dans ce quinquennat chaotique, elle est effectivement sociétale : c’est celle d’une déconstruction tous azimuts, dont les plus fragiles font systématiquement les frais. Alors que plusieurs candidats promettent de nouvelles dérives biopolitiques, toute véritable alternance doit commencer par la réparation de la casse sociétale.

Nous ne pouvons laisser la campagne présidentielle faire l’impasse sur les sujets-clés qui déterminent l’avenir de notre société. Nous sommes en mesure de montrer qu’une autre « biopolitique » répondrait à l’attente des Français.

Nous demandons aux candidats de défendre la dignité et l’intégrité de la personne humaine, à tous les stades de sa vie, face à l’utilitarisme anglo-saxon et aux folies scientistes qui menacent l’essence de l’humanité. » 

Lanceur d’alerte sur l’ensemble des questions bioéthiques, Alliance VITA propose aux candidats qui récusent la casse sociétale du quinquennat d’oser opter pour quatre orientations majeures :

  • Protéger l’être humain quand il est en situation de fragilité : gestation, maladie, handicap, dépendance, vieillesse.
  • Soutenir les familles en valorisant la parité père-mère, en aidant les femmes enceintes et en donnant priorité à l’intérêt de l’enfant.
  • Accompagner les personnes démunies, isolées, âgées, sans domicile, en témoignant qu’elles sont toujours dignes de prendre place dans la société.
  • Relever le défi technologique en mettant le progrès scientifique au service de la personne humaine.

Facebook_Rejoignez

Twitter_suivez