Directives anticipées : la CAF en collusion avec le lobby de l’euthanasie

 

La Caisse d’allocations familiales a publié, ce vendredi 20 décembre, sur son site d’actualité et d’information une page de présentation des directives anticipées, mettant en avant le lobby pro euthanasie.

Cette association revendicatrice qui a édité son propre formulaire de directives, y mentionne explicitement la possibilité de demander « à bénéficier d’une aide active à mourir dans l’hypothèse où cela deviendrait légalement possible ».

Qu’est-ce qui a pu pousser l’organisme public à citer dans ce court article d’information dédié aux directives anticipées une membre de l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD) comme « spécialiste des démarches anticipées » ?

Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA :
« La CAF doit retirer cette mention de toute urgence au risque de créer une grave confusion dans le très large public que l’organisme est censé informer. Alors que notre loi fin de vie écarte à la fois acharnement thérapeutique et euthanasie, et s’attache à promouvoir un juste accompagnement par les soins palliatifs, il est inadmissible que la CAF fasse la promotion d’un lobby qui diffuse des directives qui anticipent explicitement… l’euthanasie ».
consectetur eget tristique accumsan eleifend ut Sed et,
Share This