Autonomie et dignité – Laurence Henry
Autonomie et dignité humaine

La définition de la personne ne sera jamais aboutie car l’Homme ne peut être enfermé entre des mots à moins d’y perdre sa liberté, sa créativité, ses spécificités humaines.

 

Laurence Henry

Laurence Henry

Infirmière anesthésiste de formation, docteur en philosophie pratique Enseignante en philosophie en lycée, chargée de cours à l’UL en éthique du management en Master Management des organisations sanitaires et sociales, et éthique et responsabilité de l’ingénieur, post doctorante à l’Université de Fribourg. Elle travaille sur les questions liées au handicap, à l’ontologie, au soin, au souci, à l’eugénisme et à la technique, pour s’intéresser aujourd’hui aux questions liées au management et en particulier celui des soignants. Auteur de On ne peut imposer ça à personne, Paris, Salvator, 2013, 236 p. Ouvrage collectif sous la direction de Bernard Schumacher, « Confiance et vulnérabilité dans la relation soignante », L’euthanasie de la personne vulnérable, Paris, Eres, 2017, p. 63-84.

 

Articles similaires

Share This