We support people facing life issues.

We are experts on bioethics.

Our crisis centers (SOS bébé, SOS Fin de vie) have registered more than 30,000 people we have assisted.

We fight for the respect of human dignity.

 

Solidaires des plus fragiles

Nous aidons les personnes confrontées aux épreuves de la vie.

Nous formons et sensibilisons aux nouveaux enjeux de bioéthique. 

Nous luttons pour préserver la dignité humaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alliance VITA vient au secours des personnes fragilisées par les épreuves de la vie.

Dans notre société, les avancées scientifiques et l’évolution des mentalités fragilisent  les droits fondamentaux de ceux que l’on n’entend pas : l’enfant,  la personne agée dépendante, l’handicapé… Nous agissons pour les protéger.

A l’écoute des épreuves de la vie, nous animons les services d’aide SOS Bébé et SOS Fin de vie.

Avec plus de 30 000 personnes soutenues en 20 ans, notre expertise bioéthique est unique et reconnue.

Nos missions

Ecouter & aider

SOS Bébé et SOS Fin de Vie, des services d’aide pour les personnes confrontées aux épreuves de la vie. 

Informer & former

Avec l’Université de la Vie, qui a  formé plus de     30 000 personnes aux enjeux bioéthiques. 

Alerter & sensibiliser

Avec des actions pour alerter les décideurs et le grand public au respect de la dignité humaine. 

Dialoguer avec les pouvoirs publics

Notre expertise reconnue éclaire les débats parlementaires.

Chiffres-Clés

Personnes formées aux questions bioethiques

PERSONNES SOUTENUES VIA NOS SERVICES D'ECOUTE

ENQUETES ET ETUDES REALISEES POUR SENSIBILISER

GUIDES DE SENSIBILISATION DISTRIBUES

Notre actualité

Accompagnement fin de vie en temps de coronavirus

Accompagnement fin de vie en temps de coronavirus

La crise sanitaire liée au coronavirus peut-elle changer notre rapport à l’accompagnement des personnes en fin de vie et à la mort ? La pandémie du COVID-19 est révélatrice de l’importance d’une réelle réflexion sur la relation aux mourants, tout spécialement dans le...

read more
Le suicide assisté en Suisse

Le suicide assisté en Suisse

      I – LA SYNTHÈSE   Le suicide assisté est permis en Suisse Depuis 1937, le Code pénal suisse dispose en son article 115 : « Celui qui, poussé par un mobile égoïste, aura incité une personne au suicide, ou lui aura prêté assistance en vue du suicide,...

read more
Solidarité  intergénérationnelle : opération muguet

Solidarité intergénérationnelle : opération muguet

  Un brin de muguet et une carte. Voilà ce qu’ont reçus, à l’occasion du 1er mai, les résidents de 12 EHPAD dans lesquels étaient passés les jeunes de VITA au cours d'un de leurs « VITA Tours », entre 2017 et 2019. Depuis bientôt trois ans, les équipes jeunes...

read more
Dutch Court Approves Euthanasia for People with Dementia

Dutch Court Approves Euthanasia for People with Dementia

On April 23, the Dutch Supreme Court rendered a decision on the value of advance directives written by people with dementia by ruling that written requests are open to interpretation. Consequently, doctors can now legally carry out euthanasia on people with dementia...

read more

Ils témoignent

La perte de ma maman m’a laissé un grand manque, qui ne s’atténue pas avec le temps. Reste toujours le sentiment de ne pas lui avoir dit combien je l’aimais.

#parlonslamort #perte #maman#temps #sentiment #feeling #jetaime

Sylvie, 63 ans

Nos dossiers

Bioéthique

A l’origine des questions bioéthiques se trouvent de grandes souffrances humaines : épreuve de l’infertilité, du handicap, maladies dégénératives et du vieillissement, maladies héréditaires…Un défi doit être relevé : entendre le désir légitime d’échapper à ces souffrances, sans cautionner pour autant des atteintes aux droits universels de l’homme.

Gestation pour autrui

Mères-porteuses, maternité de substitution… Autres expressions pour désigner le procédé de procréation très controversé qui consiste à « louer », par contrat, un utérus féminin pour se faire « livrer » un bébé après les 9 mois de gestation. Le monde a besoin d’hommes nés «  quelque part  », enracinés dans leur généalogie, leur géographie, leur culture.

PMA

Les techniques d’assistance médicale à la procréation (AMP) risquent de consacrer un « droit à l’enfant » alors que ce sont les « droits de l’enfant » qui sont prioritaires, à commencer par celui de naitre d’un homme et d’une femme engagés durablement l’un envers l’autre. Produire artificiellement des enfants sans père est une étape qui conduit à la GPA.

Avortement

Le nombre d’avortements reste élevé en France. Il est crucial de renouveler la prévention de l’IVG et de s’ouvrir à d’autres politiques. Au sein d’Alliance VITA, nous accompagnons chaque année 2.500 femmes et couples confrontés aux problèmes de grossesse au sens large (deuils ante et post nataux, IVG, IMG, infertilité…).

Handicap

Les personnes handicapées ont besoin d’aide afin de prendre toute leur place dans la société. Elles ont aussi tellement à nous apprendre sur la valeur de la vie. Mais nous vivons dans une mentalité ambivalente, partagée entre ouverture à la différence et rejet de la vulnérabilité. L’accueil de la fragilité est le premier critère de notre humanisation.

Fin de vie

Les épreuves du vieillissement, de la maladie, de la dépendance et de la mort nous concernent tous, intimement. Alliance VITA plaide pour un accompagnement humain de ces épreuves en s’engageant à la fois pour les soins palliatifs, contre l’acharnement thérapeutique (traitements inutiles ou disproportionnés) et contre l’euthanasie.

Share This