Dossier

Affaire Vincent Lambert

En septembre 2008, un grave accident de voiture plonge Vincent Lambert, marié et âgé de 32 ans, dans un coma profond. Hospitalisé au Centre hospitalier de Châlons-en-Champagne, il est considéré demeurer dans un état dit « pauci-relationnel ». En avril 2013, l’équipe médicale prend la décision d’entamer un protocole d’arrêt de vie, par arrêt de son alimentation et restriction drastique de son hydratation. Ses parents découvrent cette situation très tardivement et saisissent la justice.

S’en suivent des années de procédures judiciaires, au niveau local, national avec le Conseil d’État, et européen avec la Cour Européenne des Droits de l’Homme. Les divisions de la famille ont rendu cette situation particulièrement douloureuse et complexe.

Pour une synthèse de toutes les procédures judiciaires, voir ici.

Les dernières actus

4 façons de nous soutenir

Abonnez-vous à la newsletter

En vous inscrivant, vous recevrez nos newsletters ainsi que nos appels à mobilisation et à dons.

Conformément à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux données, d'opposition, de suppression, de limitation en nous contactant via l’adresse suivante : courrier@alliancevita.org.

Plus d’informations concernant la protection de vos données personnelles sur la page  Charte de Confidentialité et Cookies. Alliance VITA s'engage à ne pas partager votre adresse e-mail avec des tiers.