Quelle société voulons-nous pour demain ?

Pour réviser la loi bioéthique, les parlementaires discutent de maternité et de paternité, du handicap et de la vie humaine.
Il est essentiel de distinguer ce qui relève du progrès de ce qui provoque discrimination et injustice.

 

Alliance VITA veut alerter l’opinion sur les dangers de cette réforme.

Ce qui est faisable n’est pas toujours souhaitable.

Congeler ses ovocytes et artificialiser la maternité
Est-ce un progrès d’imposer aux femmes des traitements hormonaux, sans raison médicale, derrière la promesse illusoire d’une maternité impossible à garantir ?
Sélectionner des enfants à naître selon des critères génétiques ou de capacités physiques
Est-ce un progrès de supprimer les êtres fragiles plutôt que de les accueillir et de tenter de les guérir ?
Effacer la paternité derrière les techniques de procréation
Est-ce un progrès de résumer la place de l’homme à ses gamètes ?
Utiliser l’embryon humain comme un matériau de laboratoire, le modifier génétiquement, associer ses cellules avec des cellules animales
Est-ce un progrès de ne plus respecter l’intégrité de l’espèce humaine et de s’autoriser des expériences d’apprenti-sorciers ?

Est-ce cela le progrès ?

Est-ce là le monde que nous voulons laisser
aux générations futures ?

Je soutiens cette campagne

Je veux en savoir plus
Participez à notre Université de la Vie. Un cycle de formation bioéthique en 4 soirées, organisé dans 200 villes en France et à l’étranger, les lundis 13, 20, 27 janvier et 3 février 2020.

Une initiative Alliance VITA

Alliance VITA est née des premières lois de bioéthique en 1993. Depuis plus de 25 ans, elle agit auprès des personnes confrontées à des épreuves de la vie autour de la maternité, de l’accueil du handicap, de la dépendance et de la fin de vie. Notre association est régulièrement auditionnée, comme experte des questions bioéthiques. 

Share This