Le syndrome du bébé secoué

Ils sont des centaines chaque année, victimes de ce drame du premier âge. Ils n’ont fait pourtant qu’exprimer leur détresse, de la manière la plus naturelle du monde : par des pleurs. Mais voilà, les pleurs ne cessent pas. Les parents ne trouvent pas la réponse...