07-11-2012

VITA réagit à la présentation du projet de loi en Conseil des Ministres

Communiqué de presse – Paris, le 7 novembre 2012

Alliance VITA réagit à la présentation en  Conseil des ministres du projet de loi sur le mariage homosexuel.

Sensible à la protection des droits des plus fragiles, Alliance VITA dénonce le contresens au nom duquel le gouvernement tente de présenter le mariage entre personnes de même sexe en prétextant l’intérêt des enfants. Pour Tugdual Derville, Délégué général d’Alliance VITA : « Nous notons que le président de la République reconnait que son projet ne concerne « pas seulement quelques uns », mais « toute la société ». Et c’est justement notre analyse. Mais comment peut-il présenter comme un « progrès » le fait d’effacer partout les références au père, à la mère, à l’homme ou à la femme ? Cela revient à nier la parité dont chaque être humain est issu.  Et comment la porte-parole du gouvernement peut-elle prétendre que ce texte permet de prendre en compte « l’intérêt supérieur de l‘enfant » ? Ce texte aboutit au contraire à priver certains enfants confiés à l’adoption d’un père ou d’une mère. »

Alliance VITA réaffirme le constat qu’elle tire de l’écoute de nombreuse familles en difficultés : père et mère ne sont pas interchangeables, et leur rôle est bel et bien complémentaire pour donner à l’enfant les meilleures chances d’épanouissement. Puisque le gouvernement persiste dans son intention de priver certains enfants d’avoir la chance d’être élevé par deux parents de sexe complémentaire, Alliance VITA appelle tous les Français à rejoindre l’une des 8 « Manif pour tous » régionales organisées le samedi 17 novembre 2012 par un collectif inter associatif. Ces manifestations régionales sont la première étape de la grande mobilisation nationale qui se prépare et qui réunira les Français sensibles aux repères de la filiation pour les enfants, au-delà de tout clivage confessionnel, partisan, ou communautariste.

Contact presse : Ségolène du Closel – Tél : 06 14 20 42 38