08-03-2016

L’IVG remboursée à 100% introduit une discrimination avec le suivi de la grossesse


Le Journal Officiel a publié aujourd’hui l’arrêté appliquant le remboursement à 100 % des démarches nécessaires autour de l’IVG (consultations, analyses, échographies). Cette mesure s’inscrit dans le cadre d’un plan national d’accès à l’avortement, lancé l’année dernière par la Ministre de la Santé Marisol Touraine.

Les examens de biologie, les échographies ou la consultation de recueil de consentement dans le cadre d’un IVG seront donc, à partir du 1er avril 2016, entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale. Cette mesure conduit à une discrimination troublante entre l’acte d’IVG et la poursuite de la grossesse, puisque par exemple les 2 premières échographies avant le 5ème mois de grossesse ne sont remboursés qu’à 70%.

Alliance VITA rappelle avec insistance l’urgence d’une véritable politique de prévention de l’avortement. Or on assiste à une déresponsabilisation des pouvoirs publics et de la société. Informer les femmes dont la grossesse est imprévue ou difficile sur les aides auxquelles elles ont droit serait pourtant essentiel pour que l’avortement ne soit pas une fatalité.