Ecrire à son député

Loi Santé - IVG : J'interpelle mon député


Quelle urgence ?

Dans le cadre du projet de loi santé, les députés ont voté en Commission, par amendement et sans réel débat, la suppression du délai de réflexion d’une semaine prévu pour les femmes enceintes qui envisagent de recourir à l’IVG.Le projet de loi prévoit également d’habiliter les sages-femmes à pratiquer des IVG médicamenteuses.A partir du mardi 31 mars, le texte sera de nouveau débattu à l'Assemblée nationale.

C'est pourquoi, Alliance VITA demande aux parlementaires de :


1. maintenir le délai de réflexion d’une semaine,
2. protéger la profession de sage-femme.
3. voter des mesures pour développer une véritable politique de prévention de l’IVG et d’accompagnement des femmes enceintes, en particulier en cas de grossesse non prévue.

Donnons aux femmes plus de chances de ne pas avorter

ETAPE 1 : Je choisis mon député