L’embryon livré à la recherche : grave abdication éthique

08/04/2011

Les sénateurs ont voté ce matin la levée de l’interdiction de chercher sur l’embryon, alors que les recherches sur les cellules souches adultes et du sang de cordon ont déjà obtenu des résultats thérapeutiques et ne cessent d’ouvrir d’autres voies prometteuses.

 

Pour l’Alliance pour les Droits de la Vie, en levant un tel interdit, on livre l’embryon à la recherche sans protection. C’est une atteinte au respect de la dignité et l’intégrité dû à tout être humain, une grave abdication éthique. L’Alliance souligne l’impact nocif d’annonces douteuses qui ont pesé pour lever cette interdiction, la veille de l’ouverture des débats au Sénat. Pour le docteur Xavier Mirabel, président de l‘Alliance pour les Droits de la Vie : « S’en prendre à ce dernier symbole de la protection du plus faible est une atteinte majeure aux Droits de l’Homme. Nous attendons une réaction forte à l’Assemblée nationale et, à terme, une véritable protection de l’embryon humain contre les intérêts mercantiles. »

Restez informé de nos dernières actualités

Articles récents

[CP]- IVG dans la constitution : un faux débat

[CP]- IVG dans la constitution : un faux débat

L’Assemblée nationale examine demain la proposition de loi de LFI prévoyant que « Nul ne peut porter atteinte au droit à l’interruption volontaire de grossesse et à la contraception. La loi garantit à toute personne qui en fait la demande l’accès libre et effectif à ces droits. » Alliance VITA dénonce un faux débat.

Share This