La journée internationale des personnes âgées, instituée par l’ONU en 1990, est célébrée le 1er octobre dans le monde entier. L’objectif de cette fête est de sensibiliser le grand public à la question du vieillissement et à la grande solitude de nos aînés.

C’est aussi une journée qui permet d’apprécier les contributions que les personnes âgées apportent à la société. Le thème choisi pour cette année, « Durabilité et ouverture aux personnes de tous les âges dans l’environnement urbain », met l’accent sur les conditions de vie des anciens sur tous les continents : « Ouvrir les villes aux personnes âgées signifie qu’il faut créer pour elles des possibilités de participation économique et sociale dans un environnement accessible et sûr. Cela suppose aussi de leur assurer un logement abordable ainsi que les services de santé et les services sociaux dont elles ont besoin pour vieillir dans leur environnement. »

Renforcer l’autonomie des personnes âgées

En France, un projet de loi intitulé « Adaptation de la société au vieillissement » est actuellement en fin de discussion au Parlement, avec un examen en deuxième lecture au Sénat prévu pour le 28 octobre prochain. Le texte a notamment pour objectif de renforcer l’autonomie des personnes âgées pour les maintenir dans leur cadre de vie, et de reconnaître le rôle des 4,3 millions d’aidants familiaux qui les assistent au quotidien. Lors d’une présentation de ce projet de loi en septembre 2014, la Secrétaire d’état chargée des personnes âgées, Laurence Rossignol, rappelait cette conviction : « On ne devient pas vieux du jour au lendemain. (…) Quand on s’occupe des personnes âgées, on s’occupe de tous les plus fragiles ».

Pour sa part, Alliance VITA a lancé en juin dernier une campagne « Messages pour la Vie » . Face à l’isolement et à l’exclusion grandissante des personnes âgées, cette campagne a permis à plusieurs centaines de membres de l’association d’aller à la rencontre de leurs aînés pour recevoir ce qu’ils avaient à leur transmettre sur la vie.

Les témoignages des membres d’Alliance VITA qui ont participé à cette action sont révélateurs de la richesse et de la profondeur de ces rencontres :

« Cela nous a permis de nous rendre compte de la jeunesse d’esprit et de l’esprit positif de nombreuses personnes âgées, qui va à l’encontre des préjugés qu’on peut leur porter habituellement (pessimistes et aigris). »

« Une grande richesse des expériences partagées par des personnes très âgées et ayant vécu une vie trépidante. »

« On mesure pour certains très anciens, combien les différentes guerres (Algérie, 39-45) ont imprégné leur vie. Ces expériences nous aident à relativiser et nous donnent de grandes leçons d’humilité face à nos petits soucis. »

« De belles rencontres et une re-prise de conscience de la solitude des personnes âgées. »

« Le temps d’abord : à 90 ans on est bien plus posé qu’à 25, et c’est comme si on vivait au lieu de courir après la Vie… »

« Cela m’a donné envie d’aller visiter des personnes âgées de façon régulière ! »


MPLV1  MPLV4

MPLV3

MPLV5