Sondage : la majorité des Portugais opposée à l’euthanasie

25/05/2018

Un sondage sur les soins palliatifs et l’euthanasie a été publié, le 18 mai 2018, sur la plateforme portugaise « Pensar & Debater » révélant qu’ une large majorité de la population préfère le développement des soins palliatifs à la légalisation de l’euthanasie.

Ce sondage a été effectué alors que plusieurs propositions de lois ont été déposées par des partis de gauche ; elles visent la légalisation de l’euthanasie et seront débattues le 29 mai prochain.

Il ressort de cette enquête effectuée par L’Instituto de Marketing Research (IMR) qu’une minorité de la population portugaise serait favorable à l’euthanasie (seulement 7%). 89% des personnes interrogées affichent une préférence pour les soins palliatifs et l’accompagnement en cas de maladie grave.

Les principales craintes exprimées en fin de vie concernent la peur de souffrir (72% des sondés), la crainte d’être un poids pour la famille et pour l’entourage (61%), tandis que 35% redoutent la solitude.

Au-delà de ces peurs, ce sondage a mis en lumière une forte méconnaissance des dispositions légales actuelles. Par exemple, le fait que la loi portugaise interdise l’acharnement thérapeutique et le droit du patient de refuser des soins sont ignorés par 75% des citoyens. Cette opacité révèle les raisons de l’approbation de certains pour l’euthanasie.

Malgré tout, ce sont les dérives entraînées par l’euthanasie qui sont pointées du doigt par 67% de la population. La majorité des Portugais dénoncent des éventuelles pressions sur les patients âgés ou fragilisés (67%), des euthanasies abusives sans le consentement du patient (57%) et pour des raisons financières (53%).

Restez informé de nos dernières actualités

Articles récents

[CP] – Pour une prévention de l’avortement

[CP] – Pour une prévention de l’avortement

Les nouveaux chiffres de l’avortement révèlent un fort taux d’avortement à 15,5 pour mille, plus du double que nos voisins allemands. 76% des IVG sont médicamenteuses contre 68% en 2019 et 31% en 2000 et parmi elles, 30% ont lieu à domicile

Euthanasie : un sujet loin du consensus

Euthanasie : un sujet loin du consensus

Après une élection présidentielle marquée par une nouvelle poussée de l’abstention, premier parti de France selon l’expression des commentateurs, après une élection législative montrant un paysage politique plus morcelé, comment ont réagi les parties prenantes au débat qui s’annonce sur l’euthanasie ?

Share This