Une délégation de VITA Jeunes a participé, les 1er et 2 juin 2018, à la rencontre des jeunes européens, EYE 2018, organisée par le Parlement européen à Strasbourg où ils ont pu promouvoir les relations intergénérationnelles.

Cet événement, qui a lieu tous les deux ans, rassemble, à Strasbourg, plus de 8 000 jeunes venus de toute l’Europe. Au programme : conférences, tables rondes et groupes de travail sur des sujets choisis par le Parlement.

Cette année, les jeunes de VITA ont animé un atelier de réflexion sur la place du digital comme moyen de rassembler les générations et non les séparer. 40 jeunes de différentes nationalités y ont participé. Le positionnement face au numérique est mesuré : les jeunes ne se leurrent pas sur les potentiels dangers, et restent très attachés aux relations interpersonnelles, ancrées dans la rencontre réelle.

Ils ont également participé, pour l’un d’entre eux, à une table ronde sur ce même thème. Ce fut l’occasion de rappeler, devant l’ensemble des jeunes présents, l’importance du rapport au réel : le digital ne peut suppléer ou remplacer les relations incarnées. Plus que jamais, il apparaît urgent de se mobiliser pour lutter contre l’isolement des générations.

Dans le même élan, VITA Jeunes continuera son travail de terrain pour renforcer les liens intergénérationnels. Bon nombre d’entre eux repartent cet été sur les routes de France pour la nouvelle édition du « VITA Tour » qui avait rencontré un vif succès l’an passé.