Caroline Roux, déléguée générale adjointe et coordinatrice des services d’écoute d’Alliance VITA, était l’invitée de l’émission À la Source, le 27 juin 2019, pour dénoncer la loi de bioéthique.

Verbatim extraits de l’émission

« Aujourd’hui l’Etat va organiser la fabrication d’enfants sans père mais il va aller plus loin avec la possibilité de double don de gamètes. On en vient à faire des enfants des objets qu’on revendique, qu’on finance et aussi qu’on vérifie.  Il va y avoir une dérégulation qui va vers toujours plus d’eugénisme, avec le renforcement du diagnostic prénatal assorti d’interruption médicale de grossesse. Et puis enfin c’est la manipulation de l’embryon humain : le gouvernement entend faire sauter des verrous fondateurs, notamment l’interdiction de créer des embryons transgéniques. C’est donc l’ouverture à la recherche et peut-être un jour à faire naître des enfants génétiquement modifiés. »