Regard inédit sur le Projet de loi bioéthique

Un autre regard sur le projet de loi bioéthique. Découvrez en images les enjeux essentiels du projet de loi bioéthique en cours d’examen au Sénat.

Absurdité des priorités

Alors que les soignants se débattent avec la pandémie dans un système hospitalier en surchauffe, le président du groupe LREM à l’Assemblée Christopher Castaner explique le JDD pousser le Premier ministre Jean Castex à se prononcer sur l’euthanasie ! #Covid  

#DessinTAV

Absurdité des priorités

Alors qu’avec son projet de loi bioéthique le gouvernement s’acharne à surcharger l’agenda du Parlement, il prétend qu’il n’a pas le temps de tenir sa promesse d’une loi Grand âge et autonomie. La voila reportée au prétexte d’une crise sanitaire qui la rend encore plus nécessaire. 

#DessinTAV

Alors que l’on dit encourager la société inclusive où toute personne en situation de handicap peut prendre sa place, le projet de loi de bioéthique intensifie les systèmes de sélection des êtres humains non conformes, à l’état d’embryons (DPI, bébé médicament) et de fœtus (par l’IMG).

Article 19bis A, article 20

#DessinTAV

Alors que les enjeux écologiques sont de plus en plus cruciaux pour l’avenir de l’humanité qui craint un accident génétique majeur, et qu’un savant-fou chinois a déjà fait naitre des bébés OGM, le projet de loi bioéthique prévoit d’autoriser la modification génétique d’embryons humains.

Article 17

#DessinTAV

Alors que les pouvoirs publics et les travailleurs sociaux ne cessent de déplorer les conséquences pour l’enfant de l’absence ou de la défaillance du père, le projet de loi bioéthique organise une procréation artificielle qui prive délibérément l’enfant de toute référence paternelle.

article 1

#DessinTAV

Alors que la distinction humain-animal est au fondement de la déclaration universelle des droits de l’homme qui pose l’égale dignité de tous les êtres humains, le projet de loi bioéthique permettrait la création d’embryons chimères par ajout de cellules humaines aux embryons d’animaux.

Article 14, article 17

#DessinTAV

euthanasie et handicap

Alors que la recherche sur l’animal est de plus en plus restreinte et coûteuse et que les députés ont voté une loi contre la maltraitance sur l’animal, le projet de loi bioéthique veut étendre l’expérimentation sur l’embryon humain jusqu’à ses 14 jours, sans visée thérapeutique.

article 14

#DessinTAV

Share This