10-09-2012

Prévenir le suicide au grand âge

A l’occasion de la journée mondiale de prévention du suicide, ce lundi 10 septembre 2012, la ministre déléguée chargée des personnes âgées a présenté un plan d’action contre le suicide des personnes âgées, dont le taux officiel est alarmant, bien que sous évalué.

Interrogée par le quotidien 20 Minutes, Michèle Delaunay rappelle que 30% des 12 000 Français qui se sont donnés la mort en 2011 avaient plus de 65 ans. Elle souligne que le fort taux de mortalité à l’issue des tentatives de suicide au grand âge atteste une volonté d’en finir, plutôt que d’appeler au secours. Et la ministre de décrire « des actes qui traduisent une immense souffrance due à un sentiment d’isolement et d’inutilité ».

Parmi les pistes envisagées par le gouvernement, elle insiste sur le dépistage plus systématique des états dépressifs qui entreraient dans 90% de ces suicides.

Pour Alliance VITA qui salue cette intention, la lutte contre l’isolement des personnes âgées doit s’accompagner d’un message clair contre toute dépénalisation de l’euthanasie. L’affaire du docteur Bonnemaison à Bayonne a montré en août 2011 qu’une partie de notre société considère comme inutile la vie des personnes très âgées, au point qu’elles ne mériterait plus d’être protégée. Cette dérive, qui participe à leur sentiment d’exclusion, doit être fermement combattue.