Tetraplegique

Le 28 mars dernier, un Américain, Bill Kochevar, âgé de 56 ans et atteint d’une paralysie totale a pu déplacer son bras et sa main et effectuer des mouvements fonctionnels , grâce à des implants cérébraux et une prothèse utilisant directement la pensée, a déclaré le Docteur Ajboye, coauteur d’une étude parue dans la revue Le Lancet.

Suite à un accident de vélo il y a une dizaine d’années, M. Kochevar avait été paralysé jusqu’aux épaules. Fin 2014, il avait été implanté et équipé d’un bras mobile de support sous le contrôle de son cerveau.

Des chercheurs américains ont créé ce dispositif qui contourne la lésion de la colonne vertébrale en utilisant des fils, des électrodes et des logiciels pour reconnecter le cerveau et les muscles du bras paralysé (voir la vidéo). M. Kochevar a deux appareils sur la tête et 192 microélectrodes sont implantées dans son cerveau. Ces électrodes enregistrent les signaux de sa matière grise lorsqu’il imagine qu’il bouge le bras et la main. Avec ce dispositif expérimental, ses muscles reçoivent des instructions par le biais de 36 électrodes implantées dans son bras et son avant-bras

En avril dernier déjà, un jeune américain, Ian Burkhart, avait réussi à se servir de sa main grâce à une interface cerveau-ordinateur, mais il souffrait d’une paralysie moins sévère que M. Kochevar.

M.Kochevar a déclaré « Pour quelqu’un qui ne pouvait pas bouger, être capable de bouger juste un petit peu est impressionnant ».

Même si ce traitement n’est pas encore prêt à être utilisé en dehors du laboratoire, c’est une grande avancée scientifique et un espoir pour les tétraplégiques.