[CP] Décodeur bioéthique : décryptage des enjeux éthiques et humains du PJL

 

L’examen de la loi bioéthique par les députés a débuté à l’Assemblée nationale le 10 septembre en commission, avant de l’être à partir du 24 septembre en séance publique.

Alliance VITA publie, à cette occasion, son décodeur n°49 qui synthétise les véritables enjeux de cette loi et ses conséquences.

Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA et auteur du Temps de l’homme (Plon) :
 « Nous subissons deux écueils dans l’analyse de cette loi.

Premier écueil : l’attention est monopolisée par le basculement majeur vers une procréation artificielle sans motif d’infertilité – cette soi-disant PMA pour toutes. L’effondrement d’autres digues, jusqu’à la validation des embryons transgéniques ou chimères, se prépare dans l’ignorance quasi générale.

Ensuite, ces bouleversements détournent le Parlement, la médecine et l’argent de l’assurance maladie des deux défis bioéthiques auxquels notre société est confrontée : d’abord, la lutte contre l’infertilité (sa prévention et ses thérapeutiques) qui concerne de plus en plus de Français, grande oubliée des politiques de santé publique ; ensuite, la lutte contre l’eugénisme, cette sélection prénatale des êtres humains dont la France détient le triste record et qui manifeste notre attitude vis-à-vis des plus fragiles. Le grand scandale de cette loi, c’est l’impasse absolue sur ces deux urgences. C’est la raison pour laquelle nous interpellerons massivement tous les députés ces prochains jours avant de nous mobiliser le dimanche 6 octobre à Paris, sous la bannière unitaire Marchons Enfants ! ».

Nota : trois représentants d’Alliance VITA ont été auditionnés par la commission spéciale le 27 août dernier.

Share This