« Apprendre à t’aimer » : un film qui bouleverse les codes sur la trisomie 21

trisomie 21 apprendre à t'aimer

M6 a diffusé, le mardi 8 septembre 2020, un téléfilm qui relate la vie d’un couple devenant parents d’une petite fille atteinte de trisomie 21.

Ce film, réalisé par Stéphanie Pillonca en s’inspirant de faits réels, a été salué par le public, notamment Sophie Cluzel, Secrétaire d’état chargée des personnes handicapées. 4 millions de téléspectateurs ont vu ce téléfilm.

Des jeunes parents sont confrontés à l’annonce du handicap de leur fille, à sa naissance. Au-delà du choc, nous assistons au chemin progressif de consentement du père et de la mère, dans un tempo différent qui va presque les conduire à la séparation avant de se réconcilier autour de cet enfant. Tout est ciselé dans ce scénario : les réaction des familles, celle de la société également face à cette petite fille différente. Du pire au meilleur.

Julie de Bona, l ‘actrice qui interprète la mère de la jeune fille a déclaré : « Ça remet tout à zéro. On réalise que notre société est construite sur la perfection, l’esthétisme, la productivité, la compétition. Les trisomiques n’étant pas là-dedans, si l’on veut entrer dans leur monde et jouer avec eux, cela bouleverse nos codes. »

Se laisser bousculer pour dépasser nos peurs face à la différence, accueillir ce qui est, vivre le moment présent, belles leçons de vie loin d’un angélisme qui peut changer le regard sur un handicap, particulièrement stigmatisé de nos jours .

Share This