Européennes 2019 :

Alliance VITA lance une nouvelle campagne : générations fragiles.

Parce que l’Europe a aujourd’hui besoin de toute la richesse apportée par ses aînés et de l’élan d’une nouvelle génération, Alliance VITA se lance dans une campagne d’envergure pour les élections européennes ! Il s’agit, dans une Europe parfois jugée économique et froide, de promouvoir de nouvelles solidarités en s’engageant pour les Générations Fragiles. Devant le défi du vieillissement et le recul de la natalité,  Alliance VITA émet 10 constats et autant de propositions pour le 26 mai 2019. Il ne suffit pas simplement de s’engager au niveau politique, il faut aussi agir personnellement, ce que propose cette campagne avec une carte postale à envoyer à un proche d’une autre génération et un bulletin de vote : il est temps de passer à l’action !

Un dépliant pour l’action de rue

A l’occasion du 26 mai 2019, Alliance VITA a créé ce dépliant afin de sensibiliser les Français aux sujets européens les concernant directement. Grâce à son soutien aux plus fragiles de la société, Alliance VITA constate que l’avenir des plus âgés passe par le soutien aux plus jeunes. Voilà pourquoi la natalité et le vieillissement sont reliés dans ces propositions.

LES PROPOSITIONS

LE SONDAGE IFOP

Selon un sondage IFOP exclusif sur les défis démographiques en Europe, Français et Allemands sont pessimistes face à l’Union Européenne en la considérant trop « économique et financière et pas assez humaine et sociale » (78% en France, 71% en Allemagne). Face au vieillissement, ils privilégient en premier des mesures de solidarité (62% des citations chez les Français, 50% chez les Allemands). En revanche, face au déclin de la natalité, les différences se creusent : la peur de l’avenir influence bien plus les Français avec 52% des citations, contre seulement 36% en Allemagne.

J’AGIS

Dès aujourd’hui

en envoyant cette carte à un proche
d’une autre génération.

Le 26 mai 2019

en prenant en compte dans mon vote
ces propositions.

ERRATUM – Deux approximations se sont glissées dans la première version du livret distribué. Après correction, voici l’intitulé exact de nos constats : pour  le second,  l’âge moyen de la maternité est de 30,7 ans en Europe et 30,6 ans en France. Pour le septième : 6,9% d’Européens de plus de 75 ans sont en situation de grave isolement.
La version actualisée est disponible en téléchargement sur ce site.