GPA au Cambodge : 32 mères porteuses libérées sous caution

GPA au Cambodge : 32 mères porteuses libérées sous caution

Accusées de trafic d’êtres humains, 32 femmes cambodgiennes enceintes, embauchées pour être mères porteuses par des couples chinois, viennent d’être libérées sous caution en échange de la promesse de ne pas vendre leur enfant. Un responsable du Comité cambodgien...
Le Cambodge pénalise le commerce de la GPA

Le Cambodge pénalise le commerce de la GPA

Pour lutter contre le trafic humain, le Cambodge a interdit, depuis octobre 2016, le commerce des mères porteuses et avait fixé au 8 janvier 2018 la limite de l’amnistie concernant la maternité de substitution. Les mères porteuses qui ont donné naissance avant le 8...