17-10-2011

L’euthanasie aux Pays-Bas : synthèse des dérives

• L’euthanasie a été dépénalisée en 2001 sous certaines conditions strictes.
• Le nombre d’euthanasies officiellement recensées, d’après les derniers chiffres connus, est passé
de 2 120 en 2007 à 2 636 en 2009, soit une augmentation de 24% en deux ans.
• Le Comité des droits de l’homme de l’ONU s’est inquiété, en juillet 2009, du nombre élevé de
cas d’euthanasies et de suicides assistés. Il a demandé instamment aux Pays-Bas de réviser sa
législation afin de se mettre en conformité avec les dispositions du Pacte international relatif aux
droits civils et politiques de 1966.
• Courant 2008, des députés français se sont rendus aux Pays-Bas dans le cadre de l’évaluation de
la loi fin de vie de 2005 : leur rapport révèle que 20% des euthanasies n’étaient pas déclarées.
• De plus, l’Ordre des médecins allemands fait état de l’installation croissante de personnes âgées
néerlandaises à la frontière allemande, qui craignent que leur propre entourage ne profite de
leur vulnérabilité pour abréger leur vie.
• Le rapport 2009 des commissions régionales de contrôle néerlandaises fait état de 12 cas
d’euthanasie pratiquée pour des maladies neurologiques, dont des personnes démarrant la
maladie d’Alzheimer.
• Des extensions sont encore envisagées : une proposition de loi a été déposée en 2010 pour
autoriser le suicide assisté aux personnes de plus de 70 ans qui en feraient la demande, quel que
soit leur état de santé.