11-05-2016

Mère à 70 ans, déraisonnable PMA !


materniteTardive

Daljinder Kaur, une femme indienne de 70 ans, vient de donner naissance à son premier enfant qui a été conçu in-vitro par FIV avec don d’ovocytes dans une clinique de la fertilité.

La mère aurait déclaré : « Quand on a vu la publicité pour la FIV, on s’est dit que l’on devrait essayer, étant donné que je voulais vraiment avoir un bébé ».

Il s’agit du deuxième cas de grossesse à un âge très avancé dans ce pays, en 2008 une femme de 72 ans de l’Etat de l’Uttar Pradesh avait donné naissance à des jumeaux après une FIV.

Dans les pays où le recours à la PMA n’est pas contrôlé se développent un tourisme procréatif et une forme de « droit à l’enfant » qui concerne aussi les femmes ménopausées. L’an dernier, une Allemande de 65 ans avait accouché de quadruplés très prématurés, conçus par FIV avec dons de gamètes en Ukraine. Outre les risques de santé qu’une grossesse à cet âge fait courir à la mère comme à l’enfant, de telles pratiques posent question sur l’absence de prise en compte de l’intérêt de l’enfant, né d’une donneuse au sein d’un couple très âgé, ce qui fait peser sur lui la probabilité d’être orphelin précocement.