13-10-2016

Débat sur l’insémination post-mortem : Blanche Streb invitée de Sud Radio


Blanche Streb, directrice des études d’Alliance VITA, était l’invitée de Philippe David sur Sud Radio dans l’émission « Seul contre tous » du 13 octobre pour débattre de l’insémination post-mortem, aux côtés de Maître Gilbert Collard.



Verbatim extraits de l’émission :

« L’intérêt d’un enfant ne peut être d’être conçu orphelin ».

« On observe une inquiétante mutation du rôle du juge. Est-ce que le juge outrepasse ses droits, le droit ? Le juge évoque des « circonstances exceptionnelles », pour s’autoriser à ne pas respecter la loi qui pourtant s’impose à tous –et à lui en tout premier lieu. Le juge ne respecte pas la loi, qui pourtant est claire dans sa lettre et son esprit. C’est inquiétant, cela soulève une grave insécurité juridique pour notre pays ».

« La loi n’est pas là pour répondre aux désirs individuels, mais pour protéger les plus faibles ».

« On peut observer une mutation culturelle vers un droit à l’enfant, mais il faudrait parler du droit DE l’enfant ».

« Il est complètement différent d’accompagner un enfant qui est déjà conçu et d’organiser à l’avance un préjudice ».

« Ca n’est pas parce qu’il existe des situations dramatiques qu’il faut en créer d’autres ».