François Hollande a rendu visite au Génopole d’Evry ce mercredi 22 février 2012. Cet ensemble regroupe un hôpital, 70 entreprises et 20 laboratoire sur un même site.

A cette occasion, il s’est prononcé pour la modification de la loi bioéthique du 7 juillet 2011, de façon à autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Cette recherche est aujourd’hui interdite dans son principe, mais avec de larges dérogations.

Lire plus d’informations.

Voici la transcription de son discours