FA_21janvier2016_DroitDeLenfant

Ce jeudi 14 janvier, l’Institut Famille et République (IFR) a tenu une conférence de presse à l’Assemblée nationale pour annoncer la publication et présenter son livre blanc intitulé : Le mariage et la loi. Protéger l’enfant.

Famille et République se présente comme un think-tank indépendant de plus de 120 juristes : magistrats, hauts fonctionnaires, professeurs d’université et maîtres de conférence, avocats, notaires. Créé en décembre 2013, cet institut se donne pour vocation d’élaborer des propositions sur toute question liée aux droits de la personne humaine et de la famille.

Leur ouvrage, rendu public le même jour et envoyé à tous les parlementaires et à tous les députés européens de France, traite en profondeur de la question de la loi du 17 mai 2013 ouvrant le mariage entre personnes de même sexe et la filiation.

L’IFR constate que « La loi du 17 mai 2013 a ouvert un champ d’insécurité juridique à perte de vue tant avec le droit de la famille et du couple qu’avec le droit de la filiation. L’enfant, le grand oublié de cette loi, en apparaît comme sa victime collatérale ». Les juristes posent alors dans ce livre cette question : « Faut-il et peut-on réviser la loi du 17 mai 2013 ? Comment ? Et pour quel nouveau droit de la famille et de la filiation ? ». Sur son site internet, l’IFR précise que : « Ces questions sont légitimes et appellent des réponses juridiques précises, par des spécialistes, loin des polémiques stériles et des querelles politiciennes.

Grâce au travail de plus de 39 spécialistes contributeurs, leur livre présente 7 propositions concrètes pour offrir au législateur une palette d’outils juridiques pour, par exemple, mener une vraie politique en faveur de la famille, abolir la gestation pour autrui au plan mondial, mettre en place une vraie protection globale de l’enfant.

Si dans une tribune publiée le jour même de la publication, Guillaume Drago et Geoffroy de Vries, respectivement  président et secrétaire général de l’IFR prédisent « que la famille sera un enjeu de la présidentielle », pour l’IFR, « Le temps – serein – du droit est venu. La parole apaisée revient aux juristes, deux ans et demi après la promulgation de la loi »

Le livre : Le mariage et la loi. Protéger l’enfant est en vente sur leur site Internet