La liberté, une pure autodétermination ? – Pascal Jacob

Notre volonté en son libre arbitre ne se donne pas à elle-même sa propre loi. Ce n’est pas elle qui décide de vouloir ce qui est bon. Or, en vérité, la liberté suppose de savoir que cette liberté ne s’épuise pas dans la simple possibilité de réaliser tous nos désirs. Mieux que libre de suivre nos impulsions, nous sommes libres pour un bien qui nous dépasse et qui est le nôtre, à commencer par le bien commun de la communauté humaine.

 

 

Articles similaires

Maternité en souffrance- Caroline ROUX

Maternité en souffrance- Caroline ROUX

C’est à partir de son expérience des services d’écoute que Caroline Roux, directrice générale adjointe, nous partage une réflexion sur la maternité aujourd’hui.

Share This