Dossier

Grand âge

Quelques chiffres sur le grand âge

Alliance VITA tire la sonnette d’alarme sur l’isolement des personnes âgées et le manque de volonté politique pour adapter notre société au vieillissement.

Mort sociale ?

Déjà été cruellement mis en lumière au moment de la canicule à l’été 2003, l’isolement des seniors s’est renforcé avec la crise sanitaire : selon les Petits frères des Pauvres, 720 000 seniors n’ont eu aucun contact avec leur famille pendant le confinement ; 13 % ont ressenti de la solitude de façon régulière ; 15 % des plus de 60 ans ne seraient pas sortis pendant le premier confinement. D’après l’observatoire national du suicide de 2020, les personnes de plus de 75 ans se suicident deux fois plus que le reste de la population.

Et le baromètre sur la solitude et l’isolement des plus de 60 ans publié par les petits frères des pauvres en septembre 2021 a révélé que 530 000 personnes âgées sont pratiquement en situation de mort sociale.

Politique du vieillissement ?

Les défis du grand âge sont immenses. Le rapport Libault, publié en mars 2019, estime que le nombre de personnes âgées en perte d’autonomie devrait passer de 1 265 000 en 2015 à 2 235 000 en 2050, avec une forte accélération entre 2030 et 2040 du fait de l’arrivée à un âge avancé des premières générations du Baby-Boom.

En 2050, le nombre de personnes de 85 ans et plus atteindrait les 4,8 millions. Actuellement, une personne sur cinq de plus de 85 ans vit en EHPAD, établissements qui accueillent chaque année 608 000 résidents. Ils font face à des difficultés structurelles de recrutement : 63% de ces établissements déclarent avoir au moins un poste non pourvu depuis 6 mois ou plus.

Il est temps de repenser le modèle d’accompagnement de nos aînés : que voulons-nous pour eux ? Quels sont les moyens alloués ? Le modèle des EHPAD et l’industrialisation du « prendre soin » sont remis en cause. Encourageons le développement d’autres modèles plus petits – maisons accueillant 8 personnes âgées, intégrées dans une vie de quartier – pour que la qualité de la relation soignant-soigné et le « vivre avec » soient au cœur du dispositif.

grand âge

Les enjeux du grand âge : pour une transition solidaire

Le vieillissement progressif de la population, lié à l’accroissement considérable de l’espérance de vie, a des conséquences majeures sur les grands équilibres économiques (financement des lieux de vie et de la dépendance), mais aussi culturels (solitude croissante des personnes âgées, perte d’autonomie notamment avec des maladies graves type Alzheimer, fins de vie qui durent longtemps, etc).

La société française de 2050, dans laquelle près de 5 millions de Français auront plus de 85 ans et dans laquelle le nombre d’aînés en perte d’autonomie aura presque doublé, se construit aujourd’hui. C’est donc aujourd’hui qu’il nous faut agir, pour intégrer enfin le risque de la perte d’autonomie des personnes âgées dans la structure même de nos politiques sociales.

Cela inclut notamment le statut des aidants en partie soutenu ces dernières années qui devrait être renforcé.

Cet effort commun pour accompagner le grand âge et la dépendance devrait également être accompagné d’un élan de solidarité intergénérationnelle. Signal fort de renforcement de la cohésion sociale, une plateforme nationale pour faire connaître et partager les bonnes pratiques permettrait de multiplier les initiatives intergénérationnelles.

L’urgence est à une transition solidaire en faisant le choix d’une société fondée sur l’entraide et la solidarité plutôt que sur un individualisme replié sur lui-même et sur le culte de l’autonomie et de la performance. 

loi grand âge et autonomie

Les recommandations d’Alliance VITA

  • Lutter contre la mort sociale des personnes âgées en les plaçant au cœur de la société
  • Finaliser une loi Grand Âge et Autonomie : Même si des mesures ont été prises dans les dernières lois de financement de la sécurité sociale, une adaptation globale au vieillissement doit être entreprise dans une vision à moyen et long terme. Cet effort commun doit s’accompagner d’un élan de solidarité intergénérationnelle.
  • Se donner les moyens d’assurer l’accès à tous aux soins palliatifs : Rendre les soins palliatifs accessibles aux personnes âgées vivant à domicile et en EHPAD.

Retrouvez nos articles sur le Grand âge

la lutte contre la maltraitance des personnes âgées

La lutte contre la maltraitance des personnes âgées

la loi sur le grand âge verra-t-elle le jour ?

La loi sur le grand âge verra-t-elle le jour ?

ppl bien vieillir : en commission, les sénateurs recentrent le texte

PPL Bien vieillir : en commission, les Sénateurs recentrent le texte

adoption de la ppl “bien vieillir”, 1e étape avant une loi “grand âge”

Adoption de la PPL “Bien vieillir”, 1e étape avant une loi “Grand âge”

rejet du plfss en commission : un texte jugé insuffisant au regard des enjeux de l’accès aux soins

Rejet du PLFSS en commission : un texte jugé insuffisant au regard des enjeux de l’accès aux soins

journée internationale des personnes âgées : nos aînés ont beaucoup à nous apporter

Journée internationale des personnes âgées : nos aînés ont beaucoup à nous apporter

journée mondiale de lutte contre la maladie d’alzheimer

Journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer

panser la fin de vie – tugdual derville

Panser la fin de vie – Tugdual Derville

report de la ppl bien vieillir : le grand âge abandonné

Report de la PPL bien vieillir : le grand âge abandonné

maltraitance des personnes âgées : journée mondiale de sensibilisation

Maltraitance des personnes âgées : journée mondiale de sensibilisation

un manque crucial de moyens face au défi du grand âge selon une enquête vita

Un manque crucial de moyens face au défi du grand âge selon une enquête VITA

examen d’une proposition de loi sur le « bien vieillir » en attendant une réforme plus vaste du grand âge

Examen d’une proposition de loi sur le « bien vieillir » en attendant une réforme plus vaste du grand âge

4 façons de nous soutenir

We promise we don’t send spam