16-01-2013

Tugdual Derville invité du 19h sur Public Sénat

Lundi 14 janvier 2013, Tugdual Derville était l’invité du 19h sur Public Sénat, face à Richard Yung, sénateur PS des Français à l’étranger, pour discuter de l’après Manif pour Tous et du maintien du projet de loi « mariage pour tous » par le Gouvernement.

Extrait de l’intervention de Tugdual Derville, à partir de la minute 51.00 :

Permettez-moi d’abord de vous dire mon immense joie d’avoir assisté hier à une manifestation d’une ampleur historique. Je crois qu’il faut rappeler que ce n’est pas tous les jours que dans la rue des centaines de milliers de Français sont réunis. (…) Je tiens aussi à dire ma joie de voir le caractère paisible, festif mais grave de nos manifestants, et je crois qu’un mouvement est né.

(…) Le fait que le Président de la République n’ait pas daigné jusqu’à maintenant nous recevoir, ne serait-ce que nous parler face à face, alors que ce mouvement ne fait que commencer, c’est quelque chose qui est extrêmement difficile à vivre. (…) Il a reçu d’un claquement de doigts les représentants de LGBT après avoir fait un atermoiement autour de l’objection de conscience des Maires et il refuse ne serait-ce que de nous recevoir !

(…) Le projet de loi aboutit finalement à concevoir des enfants dont on dira qu’ils ne sont pas nés d’un homme et d’une femme mais de deux hommes ou de deux femmes … ce sera une fiction juridique ! On compte escamoter totalement l’ascendance paternelle d’un enfant par le don de gamètes, ou l’ascendance maternelle éventuellement par la gestation pour autrui, que certains réclament au nom de cette discrimination.

(…) La filiation adoptive reproduit pour l’enfant ce dont il n’a malheureusement pas pu bénéficier du fait d’un accident de vie. Il n’y a pas aujourd’hui d’enfants qui ont deux papas ou deux mamans, c’est une fiction juridique ! L’enfant à ce moment là a été privé délibérément de son père ou de sa mère ou a eu un accident de vie…il faut à la fois ne pas stigmatiser les situations existantes, mais ne pas créer de toute pièce ces situations.