10-03-2016

No Maternity Traffic mobilisé contre la GPA au Conseil de l’Europe


GPA_ConseilEurope_Pétition_Mars2016

A l’approche d’une importante réunion au Conseil de l’Europe concernant la Gestation pour autrui(GPA), une délégation de No Maternity Traffic a remis ce 10 mars 2016 la pétition de citoyens européens qui demandent l’interdiction universelle de la GPA.

Le 15 mars prochain à Paris, la commission des questions sociales de l’Assemblée parlementaire va se réunir pour examiner un projet de rapport et de résolution sur la Gestation pour autrui (GPA). Si ce rapport était voté en l’état, il pourrait entraîner une libéralisation de la GPA sur le plan international.

Pour s’opposer à cette tendance dangereuse, le Collectif No Maternity Traffic a remis officiellement les 107 967 signatures de cette pétition européenne  demandant l’interdiction de toute forme de GPA.

Caroline Roux, directrice de VITA International et membre de la délégation de No Maternity Traffic, rappelle l’importance de la mobilisation citoyenne contre cette pratique qui constitue une gravetransgression des droits des femmes et des enfants, et la responsabilité du Conseil de l’Europe censé protéger et promouvoir les Droits de l’Homme.

C’est pourquoi le Collectif No Maternity Traffic, dans lequel VITA est partie prenante, organise le 15 mars prochain, jour de la réunion de la commission, un rassemblement et une conférence de presse devant le Bureau du Conseil de l’Europe où aura lieu un vote, à huis clos, sur la résolution de la GPA. Rendez-vous à partir de 8h30, devant le 55 avenue Kléber, Paris 16e (métro Boissière).