Université de la vie 2020 : 2ème soirée sur le thème “Endurer”

Plus de 8 000 participants de l’Université de la vie d’Alliance VITA se sont retrouvés dans plus de 200 salles en France et à l’étranger, ce lundi 20 janvier, pour la deuxième soirée de formation intitulée « Endurer ». De très beaux témoignages et interventions se sont succédé tout au long de la soirée.

Jean-Guilhem Xerri, psychanalyste et biologiste médical, est intervenu en premier. Il a proposé une réflexion sur la dignité, la compassion et l’écoute comme vecteurs pour grandir en humanité. Pour lui, « La souffrance ne vient jamais seule, elle est toujours accompagnée par un appel à un surcroît de présence les uns aux autres ».

Eric Vermeer, infirmier éthicien belge en soins palliatifs, a pris le relais pour aborder la question des soins palliatifs et de la fin de vie. Témoignant d’expériences vécues, il a expliqué que les soins palliatifs ont pour objectif, non pas de « faire mourir » mais d’aider une personne à « bien vivre » jusqu’au bout, et que ce n’est pas parce qu’une personne est en perte d’autonomie qu’elle est en perte de dignité.

Tugdual  Derville, délégué général d’Alliance VITA, a ensuite proposé un décodeur sur la législation française concernant la fin de vie. il nous a particulièrement invité à trois points de vigilance : Gare au simplisme : protocoliser la mort est une illusion. Gare au choix truqué abusif entre souffrir ou mourir et gare à l’euthanasie sociale par abandon, à laquelle nous sommes appelés à répondre par la solidarité.

Blanche Streb, directrice de la formation et de la recherche d’Alliance VITA, est intervenue pour témoigner autour de son livre « Eclats de vie » paru en octobre 2019 aux Editions Emmanuel. « L’épreuve révèle aussi nos forces de vie ». Pour elle « nous sommes les uns pour les autres des relais d’espérance ».

Pour le dernier enseignement de la soirée, Valérie Boulanger, responsable de SOS bébé, a proposé des « clés pour endurer ». Elle a mis en avant l’importance de « renouer avec le temps » et de se tourner vers les autres.

Rendez-vous lundi 27 janvier pour la troisième soirée « Progresser ».

________________
© Benjamin Rémon

Share This